Peindre des chrysanthèmes

---------- Introduction

Oui ?

Yi, on est au bout de cette découverte de la peinture traditionnelle chinoise.

Oui tout à fait.

Tu nous as choisi quoi pour terminer ?

Aujourd’hui pour terminer on va choisir le thème chrysanthème.

Oui.

Comme on avait dit dans le cours précédent, bambou, fleur de cerisier, orchidée et chrysanthème, ce sont les quatre plantes exprimées par tous les Chinois, artisans chinois pendant millions…

Millier, des milliers d’années ?

Milliers d’années. Donc aujourd’hui on va travailler sur le thème chrysanthème.

D’accord.

Oui.

Ok super. C’est le bouquet final, le feux d’artifice d’ailleurs.

Tout à fait.

Allez, au travail on y va.

Ok.

---------- Démonstration

Bon aujourd’hui on va travail sur un thème qui s’appelle le chrysanthème.

Oui.

Donc ça fait partie des quatre plantes fleurs qui sont exprimées par les Chinois, artistes chinois depuis très très longtemps.

Depuis toujours, depuis toujours.

Depuis toujours qui exprime l’orgueil et la pureté et donc voilà. Avant de commencer de vous montrer la technique, je vais vous montrer d’abord à quoi ressemble la fleur de chrysanthème.

Et après on verra les gestes ? Tu nous montres déjà la fleur pour qu’on la réalise d’accord.

Tout à fait. Ici j’ai dessiné trois fleurs de chrysanthème.

Oui.

Celle-là la plus petite c’est la fleur qui n’est pas complètement ouverte, c’est juste au moment où elle commence à s’ouvrir. Celle du milieu s’est déjà ouverte à moitié. Et celle de droite c’est complètement ouvert.

Ok.

Donc, pas encore ouverte, au milieu, ouverte à moitié, et ça c’est complètement ouvert.

Ok d’accord.

Voilà.

Pour la technique du chrysanthème, la technique principale c’est comment dessiner la fleur.

Oui.

Les feuilles elles sont relativement simples mais les fleurs, la façon de faire les fleurs il y a certaines particularités. Si on observe bien les pétales, chaque pétale de fleur à l’extrémité il y a un petit crochet…

Oui.

Comme ça.

Exact.

C’est ça qui fait son charme, qui fait sa beauté donc il faut absolument bien l’exprimer. Ça c’est la clé, très important. Chaque forme, vous voyez ? il y a une espèce de crochet.

C’est une convention aussi ça ?

Voilà.

A la fois une convention et puis…

A la fois une convention et à la fois…

Réalité.

Réalité voilà.

Ok d’accord.

Ok.

Maintenant je vais vous montrer comment dessiner la fleur de chrysanthème. Il faut faire très attention lorsque vous dessinez les pétales des chrysanthèmes, il ne faut pas que le pinceau soit trop mouillé parce que le chrysanthème, chaque pétale est assez fin donc si le pinceau est trop mouillé, ça va fuser donc c’est difficile à contrôler. Voilà. Je vais vous montrer d’abord les gestes. Après je vous explique comment faire. Voilà. Vous voyez ?

Ah vas-y.

Il y a un arrêt à la fin ? C’est ça ?

Tout à fait.

C’est le même geste une fois ouvert enfin tu vas en parler tout à l’heure c’est ça ?

Voilà.

Même geste ouvert et fermé ?

Même geste ouvert et fermé. On peut faire au niveau de… si on dessinait les pétales, on peut faire… on commence par l’extérieur vers l’intérieur, comme ça. Ou bien on fait l’inverse. On commence par l’intérieur et on finit par l’extérieur.

D’accord. Comme on choisit ?

Voilà.

Les deux techniques sont équivalentes.

D’accord c’est équivalent.

Ça dépend de la personne.

D’accord.

Des fois il faut mélanger. Des fois c’est une question de maîtriser l’une ou l’autre.

D’accord.

Voilà.

La clé de la réussite pour le chrysanthème, le geste est très important. Donc au niveau du geste, il faut un mouvement de bras et que la main soit fluide. Ici j’ai un exemple que je vais vous montrer.

Montres-nous.

Pour dessiner le chrysanthème c’est comme si on écrit un « m ».

Des jambages de « m » d’accord.

Voilà.

Oui.

Comment on écrit un m ? Comme ça.

Ok.

Comme ça. Ça c’est on écrit m. Mais pour le chrysanthème il y a une toute petite différence. Au milieu, même si on le coupe, le geste est toujours en mouvement.

Ok.

Ça donne un naturel. C’est comme si même si au milieu il est coupé, on sent que le mouvement est là, ils sont liés ensemble.

D’accord. Le geste est le même.

Tout à fait.

Ça c’est super important pour dessiner un pétale de fleur comme celui-ci.

Alors en application ça donne quoi ?

Regardes.

D’accord c’est le même geste, ok. C’est clair maintenant.

Voilà.

Un autre point important c’est qu’à chaque pétale, il faut commencer par l’extérieur et rentrer dans la racine.

Oui d’accord.

Il ne faut pas faire comme ça, comme ça, comme ça. Ça ce n’est pas bon. Au milieu c’est vide et ça ce n’est pas bon.

D’accord.

Il faut toujours rentrer dans la racine parce que comme il y a beaucoup beaucoup de pétales comme pour le chrysanthème, si on coupe partout, ça va être un peu désordre.

Ok.

Voilà.

Pour le chrysanthème, pour dessiner un tableau enfin un tableau de chrysanthème, les fleurs on peut les dessiner avec de l’encre de Chine relativement plus claire. Par contre les feuilles, on peut les dessiner avec de l’encre plus foncée pour avoir un certain contraste. Il ne faut pas avoir la même chose, tout en noir ou tout en clair.

D’accord.

Ça ce n’est pas bon.

Ok.

Il faut avoir un certain contraste.

Ok.

Et surtout pour le crochet c’est le plus important donc on peut ajouter un point pour donner plus de…

De volume.

Donner plus de volume pour que ça soit plus beau, pour montrer un peu plus.

Oui d’accord.

Voilà. Ça donne un peu plus de mouvement. Il est très important ce genre de mouvement plus élancé plus poétique.

D’accord.

Voilà c’est la technique essentielle de fleur. Et maintenant on va passer à comment travailler la feuille.

D’accord. C’est aussi codé ? C’est très codé ? La feuille ?

La feuille c’est moins codé.

Oui ? moins codée ?

C’est moins codé que la fleur.

D’accord

La fleur c’est très particulier.

D’accord.

Moi j’ai trois exemples de feuilles.

C’est beau ça. J’aime bien.

La première c’est une seule feuille, la deuxième il y a deux feuilles, la troisième, les trois feuilles. En réalité quand on fait un tableau, il faut combiner les trois feuilles seules, deux feuilles et trois feuilles ensemble pour que ça soit plus riche pour donner plus de variations de mouvement.

D’accord.

Et comme je vous avais dit, les feuilles il vaut mieux les dessiner avec de l’encre relativement plus foncé. Il peut contenir un peu plus d’eau que les pétales donc on va mélanger un peu… toujours la pointe.

Oui.

Voilà. Il y a deux techniques pour dessiner les feuilles.

Le fameux pointeur. Vas-y.

Voilà.

Vas-y.

Comme ça, comme ça. Ça c’est une technique à l’extérieur vers l’intérieur.

Elle est très belle cette feuille.

Oui.

D’accord.

Je vais encore faire une fois.

Oui vas-y.

Une autre technique, on commence par l’intérieur et on finit par l’extérieur. Cette technique-là c’est… c’est comment dire ? c’est… c’est un peu plus difficile mais c’est plus élancé et c’est plus… moi je trouve que c’est plus beau. Voilà on commence par l’intérieur. Voilà.

Tu trouves ça plus fin peut-être non ?

C’est une technique un peu plus difficile pour les débutants.

D’accord.

Cette technique-là c’est plus facile de contrôler.

Oui. Et puis tu sens la forme du pinceau. Tu suis la forme du pinceau.

Tout à fait.

D’accord ok.

La dernière chose pour la feuille, une fois qu’elle ait à peu près sécher, il ne faut pas qu’elle ait complètement séchée, on va tracer avec un petit pinceau…

Oui.

Un petit pinceau de cette taille.

D’accord.

Tremper l’encre de Chine.

Pure ?

Très pure.

Ouais.

Voilà. Pas d’eau. On va tracer les veines des feuilles.

D’accord

Ok ?

Juste suggérées quoi ?

Tout à fait.

Ça donne un aspect feuille.

Oui ok.

De feuillage. Voilà, ce sont les… quelques techniques.

 

Après les gestes ?

Oui maintenant je vais faire une démonstration pour vous montrer comment appliquer toutes les techniques pour faire un tableau de chrysanthème.

D’accord. Allez c’est parti.

Pour faire un chrysanthème il faut avoir une idée dans la tête. Là je vais dessiner une fleur complètement ouverte. Ça prend beaucoup de place. Et ici je vais peut-être dessiner une fleur à moitié ouverte, un petit ici. Et le reste, le milieu, je vais faire ajouter quelques feuilles pour donner un peu de mouvement ici vers là. Donc voilà je vais commencer pour vous montrer.

Ok. C’est terminé on peut dire ce tableau de chrysanthème. Comme tableau de chrysanthème essentiellement, c’est montrer les fleurs de chrysanthème, les pétales donc les feuilles. On peut en ajouter quelques-unes mais c’est juste quelque chose de décoratif pour mieux faire sortir le chrysanthème. Mais surtout évitez d’en faire beaucoup et de prendre trop de place avec les fleurs. Donc faites quelques-unes un peu plus foncées pour mettre un peu de contraste. Cela suffit. Voilà.

Ici il faut donner un peu de vide, laisser respirer et tout ça, donner de la pureté, un peu de zénitude. Voilà.

C’est magnifique.

Et voilà le travail, voilà le résultat, le fameux feu d’artifice que je vous avais promis, c’est magnifique. Alors, ce n’est pas simple ?

Ce n’est pas simple. Pour les fleurs c’est toujours délicat donc surtout pour le chrysanthème il y a beaucoup de pétales très fins donc il faut que les gestes soient fluides et il faut bien étudier la particularité des formes de pétales à la fin de l’extrémité où il y a un petit crochet qui donne une touche de subtilité, le mouvement et ’élégance.

Ça c’est la difficulté principale. Surtout il y a beaucoup de pétales donc il faut éviter de faire quelque chose de confus partout donc c’est ça la difficulté.

J’ai adoré ça. J’ai adoré surtout… j’ai bien aimé parce que tu as montré des exemples, puis le geste, puis la réalisation. Et donc le geste il explique enfin le M tu sais on…

Ouais tout à fait

Le M de Mc Do là…

Oui.

Et en fait ce geste on le retrouve après. Ça c’est magique.

Oui.

C’est vraiment intéressant. Super.

Des fois, on travaille façon liaison c’est ça ?

Oui.

Liaison des fois, même s’il est très coupé, le mouvement suit toujours le mouvement.

Oui j’aime bien le même geste, le même geste en fait et rien qu’en soulevant… oui bref, je le dis tellement moins bien que toi. C’est une honte, ne m’écoutez pas. Continuez à regarder. Regardez surtout le travail de Yi. Merci beaucoup. On termine très très bien cette série donc de découverte avec Yi de la peinture traditionnelle chinoise. Merci beaucoup.

De rien.

Yi Ge

Yi Ge

Après avoir obtenu le Master de peinture à l’Académie des Beaux-Arts Lu Xun,  je suis parti pour la France pour approfondir mes recherches artistiques.
Sans jamais quitter mes pinceaux, j’ai pu enrichir mon expérience professionnelle et artistique. 
Ayant participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives à travers la France, certaines de mes œuvres font partie de collections privées en Europe, en Chine, et Hong Kong.
Aujourd’hui, je vis et travaille à Lille. Je consacre mon temps à la recherche artistique Pour construire une harmonie de dialogue entre l'art chinoise et l'art occidental.
  • [ Séverine le 12/03/2018]

    Bonjour. Un immense merci pour ces précieux conseils. J'aimerais tant qu'une suite soit donnée à cette série de cours, par exemple avec la peinture des pivoines.

  • [Marie-Paule Beyssac le 30/03/2017]

    Merci yi ,
    hyper heureuse de ta subtile réponse!
    oui, la vie est Magnifique et je ne doute pas un seul instant de te revoir sur cette plate forme.
    Donc, à bientôt.

  • [Marie-Paule Beyssac le 24/03/2017]

    ET bien yi, c'était une fois de plus très prenant, tout en sensibilité et dextérité.
    j'ai été très heureuse de suivre ton enseignement et du même coup une bouffée de tristesse en apprenant que c'était le dernier.
    Merci beaucoup, à présent, je vais continuer ma route en solitaire comme d'hab., mais avec l'esprit de yi , présent en moi.
    j'attends le modèle de ce dernier cours et je répèterai autant de fois qu'il le faudra pour être dans la bonne pulsion du geste.

    [Yi]

    Merci marie pour votre compliment été bonne continuation pour la suite. On croiser peut-être encore un jour sur la plate forme, qui sait...

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Peinture Chinoise
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Natures mortes
Durée de la Vidéo 29mn22