Dessiner une vieille chaise, épisode 01

---------- Introduction

Marie tu nous fais quoi aujourd’hui ?

Alors aujourd’hui on va dessiner une chaise.

Ok.

Je n’ai pas apporté on va partir d’une photo mais c’est un exercice qui va nous permettre de dessiner d’après les vides en fait au lieu dessiner enfin on va dessiner l’objet mais on va s’aider de ce qui se passe autour…

D’accord.

Ou dans le vide…

Ok d’accord.

Pour dessiner. En fait c’est un petit exercice qui nous aide à mieux dessiner à se corriger.

D’accord. Et la chaise c’est vrai que c’est propice parce que c’est plein de trous ?

Parce qu’il y a des vides dans les…

Ben oui.

Les goujons.

Plein de vide plein de formes enfin celle du 3D…

Mais il n’y a pas de rempli. Ok on y va au travail.

On y va.

---------- Démonstration

Alors en fait là on va faire un dessin où on va travailler en observant particulièrement les vides.

Oui.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que si je fais un dessin traditionnel si je veux dessiner un arbre par exemple, je vais construire le tronc. Voilà je vais mettre les branchages.  Je vais dessiner et je vais faire mon dessin de manière traditionnelle en dessinant l’objet. Si je dessine par les vides, je vais observer mon sujet et au lieu de dessiner l’objet par lui-même c’est-à-dire voilà…

Oui ?

Mon objet, je vais dessiner ce qui n’existe pas en fait c’est-à-dire cette partie-là.

Oui c’est clair ça c’est clair.

D’accord ? Et ici si j’ai un vide que j’aurai pu le faire comme ça, et bien ici je vais observer quelle est la forme du vide et voilà je vais dessiner le vide, et ici quelle est la forme de ce vide-là, et ici hop  Et je dessine en fait cette forme-là. Donc là on va faire un petit exercice qui en fait où on va combiner un peu les deux.

D’accord.

Mais on va utiliser les vides pour s’aider pour faciliter le dessin et pour aussi pouvoir corriger ses erreurs ou vraiment...

D’accord. Ok. Super. Très bien. Et le sujet choisi il est propice pour ça justement…

 

Il y a plein de vides.

Voilà c’est un sujet avec des vides.

Ok très bien

Voilà donc je vais commencer par construire quand même en grosse masse ma chaise comme je fais d’habitude. Je vais la dessiner pas trop trop grande mais suffisamment grande donc voilà je dessine les grandes masses alors c’est toujours pareil on peut prendre quelques mesures pour s’aider. Ici je vais donc placer le siège ici.  Donc j’utilise quand même les formes les grandes formes pour dessiner comme d’habitude mes grandes masses.

 Et en fait les vides vont m’aider plutôt à corriger ce que j’ai fait. Donc je dessine la chaise comme un bloc en fait. Je vois ici ça fait comme un… c’est un parallélépipède rectangle.

Donc ici j’ai… j’espère qu’on le voit bien, j’ai tracé les… je vais les refaire un peu plus fort…

En insistant un peu plus.

Oui

Oui ça se voit.

Ça se voit mais elle a une grande forme. Et maintenant là-dedans je vais venir observer à la fois les formes de ma chaise et les creux, tous les creux qui vont m’aider à construire tout ça. Donc je vais commencer par ici le bord là ce bord-là. Voilà l’endroit où on se pose sur la chaise… l’assise je recherchais le mot.

Et à partir de là je vais monter le dossier. Donc ici j’ai des épaisseurs en fait pour les montants en bois. J’ai la planche du dossier. J’ai une épaisseur ici. Et ce vide-là il faut qu’il soit proportionnel à celui-là en fait. Et donc ici  Je ne sais pas. Vérifier l’aplomb entre ce pied là et là. Voilà donc j’observe bien ce vide-là puis le vide qui est ici et essayez d’être le plus proche possible de mon modèle en fait. Donc je dessine les vides et à partir de là je relie.

Voilà je vais faire la même chose ici en dessous. Donc je vais partir de mes pieds-là et je vais quand même les prolonger. Donc ici j’ai la perspective. Je le trace assez fort pour qu’on le voit bien qui est assez forte. Donc les pieds vont partir comme ça.

Alors je vais ici essayer de dessiner par les vides. Donc je vais dessiner les creux là. Essayez d’observer quelle est leurs dimensions donc qui sont en perspective également.

Je l’ai fait comme ça rapidement puis je vais vérifier tout de suite ici je vais mettre ma perspective de mon pied là pour voir. Donc il suit également la chaise on ne voit pas le pied derrière on ne le voit pas mais si on le voyait il arriverait ici quelque part. Et donc on peut observer aussi la forme qui se dessiner là si elle est à peu près juste enfin bon voilà ce n’est pas mal.

Je vais continuer je ne vais pas aller plus loin je reviendrai dessus si jamais je vais le corriger. Il vaut mieux y aller doucement donc ça c’est la planche qui est sous l’assise voilà qui se raccroche là. Alors le pied on va quand même le faire assez épais il est en avant.

Vous voyez que pour l’instant je ne dessine pas très très précisément. Ça me laisse un peu de liberté et à la limite c’est mon cerveau qui va me dire si c’est ce trait là ou celui-là qui est bon. Je n’essaye pas de dessiner hyper précis parce que quand on dessine hyper précis ça nous bloque en fait. Là je me laisse une liberté en fait.

Et ici on a les autres goujons-là qui sont à l’arrière donc qui partent comme ça et on va voir maintenant si nos vides sont bons ou pas.

Donc ce vide-là ici n’est pas tout à fait juste. On peut observer cette forme-là. Et voilà donc en fait on a un petit triangle ici on a une forme là une autre forme là qu’on peut définir ici maintenant. On va les observer et puis en même temps ben ça corrige notre dessin. En fait ça ça doit remonter un petit peu plus.

Donc c’est vraiment observer non seulement les piliers de la chaise, les barres etcetera mais aussi tous les creux qui vont venir ici se dessiner bon je pense que le pied en fait soit un tout petit peu épais.

Après on viendra préciser le dessin à partir de ça. Il n’y a pas de...  Ici j’ai encore une barre-là qui vient donc le sujet des chaises est intéressant puisque ça permet… et donc là pour placer cette barre j’observe la forme qui vient ici ce triangle un peu cassé là. Donc j’ai bien mon triangle et puis ce petit morceau et en fait ma barre elle vient là comme ça. Elle réapparait un tout petit peu plus comme ça et ne réapparait pas là en fait.

Donc je peux vérifier cette forme-là si elle est juste. Comme ça tous les creux en fait les vides là on dessine par le vide. Donc ici on va peaufiner ça. Là les goujons sont un petit peu arrondi. Voilà donc là j’ai une base de dessin qui est quand même bien définie déjà, sur laquelle je vais venir retravailler évidemment enlever mes traits de construction et puis remettre les formes qui manquent parce que là il manque donc… et maintenant à partir de ça.

Je peux travailler de la même manière sur le dessus de la chaise. Je vais venir mettre le rebord ici. Toujours penser à la perspective. Il y a de la perspective partout surtout dans une chaise. Donc  Et alors j’observe ici il y a une diagonale-là qui est même pratiquement verticale. C’est le cannage de la chaise. Et puis ensuite je peux dessiner ses formes essayer de les observer bien. Alors pour l’instant je simplifie fortement ce… mais en fait ça se croise donc…

Voilà donc ça c’est vraiment la structure. Je vais repréciser un peu mon dessin pour… parce que là on est quand même un peu en croquis sans trop perdre de la fraicheur donc on va essayer quand même de garder cet esprit un peu dessin quoi quand même.

Voilà et maintenant je vais aussi terminer un peu les barres que j’ai juste placées comme ça et bien les intégrer dans le montant des chaises en fait, préciser un petit peu les bouts ici donc bien faire comprendre que ceux-ci sont ronds arrondis alors que celui-ci est plat donc il ne va pas être travaillé de la même façon. Ici il faut mettre le plat même si là on ne le voit pas très très bien mais on peut éventuellement zoomer dedans pour le voir.

Donc voilà on va s’arrêter là pour l’instant. Et Fred je te propose de travailler ça séparément enfin dans une prochaine vidéo…

Pour aller vraiment travailler la paille oui.

On ira vraiment dans le détail qui est un petit peu un autre exercice par rapport à ce qu’on a fait là qui est la construction de la chaise.

Ok. Très très bien oui. Deux exercices différents.

 

Très bien.

Bon ça y est c’est fini. Magnifique. La chaise est très très belle. Superbe. Le sujet était beau.

Oui oui c’est un sujet qui est assez sympa et donc je vais quand même expliquer une chose c’est que le fait de dessiner par les vides, on observe en fait les vides qui sont des formes abstraites par rapport au sujet…

D’accord

Qui est concret.

Un triangle…

 

Un losange un truc.

Donc…

Ok.

Ça permet au cerveau de se libérer de la représentation…

Je comprends ce que tu veux dire.

Pour aller plus vers quelque chose d’abstrait et donc on est plus libre enfin…

On se libère un peu plus.

D’accord ok.

On a moins peur de rater…

D’accord.

En dessinant un triangle…

Oui.

Qu’en dessinant une chaise dans la perspective.

D’accord mais le triangle ça se lit dans la construction de la chaise.

Voilà

D’accord. Mais c’est vrai qu’on se concentre là-dessus et tu…

On déconnecte son cerveau du sujet.

Et du décompose. Ah j’ai compris parce que dans la première version je n’avais pas compris.

J’ai compris. Et en plus ça aide à décomposer l’objet.

Voilà  En fait on le déconstruit un petit peu…

Merci Marie.

Pour le construire.

Ça y est.

 

Elle est formidable. Ça c’était le premier épisode.

 Il y aura une suite.

On s’arrête là. Il y aura une suite on va aller travailler les effets et machins…

Une autre fois. Là ça suffit pour vous on arrête. Vous avez assez pour travailler aujourd’hui. A très bientôt. A vous.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Objets
Durée de la Vidéo 17mn13