Un collier de perles au pastel

---------- Introduction

C’est bien merci à toi Françoise de nous rejoindre. Alors là on va faire… on va faire un… tu vas nous faire un…

Ah non ça ne va pas ce n’est pas joli.

Ça ne va pas du tout ?

Oh si.

Bon si ce n’est pas mal quand même. On va faire ça. Ça c’est canon et pourquoi ? Pourquoi tu nous proposes cet exercice ? Ce colier.

Pour savoir travailler les petites perles, pour la brillance…

Voilà tous les reflets.

Le volume

Oui oui. Ce n’est pas simple quand même. En plus il y en a beaucoup.

De perles ou de reflet ?

Oui. Les deux.

Les deux ? Oui et puis surtout les petites nuances, mettre le côté un petit peu nacré.

Voilà alors ce qu’on dit c’est que tu ne vas pas tout faire l’ensemble de manière aussi précise…

Non non.

Tu vas faire peut-être un endroit très très abouti et puis…

Oui le tout c’est de comprendre, comprendre le geste comprendre que c’est une petite perle.

 Une perle particulière vous allez voir elles sont un peu plates en dessous.

Oui le dessous.

Oui super. Allez au boulot on y va.

---------- Démonstration

Alors le matériel la couleur la couleur tu as choisi de fond.

Alors toujours le papier pastel mate…

Oui.

Qu’on continue de tester.

Oui.

Un fond couleur un petit peu cassis même je crois le nom ce n’est pas ça mais bon c’est couleur…

Ce n’est pas pourpre non plus c’est… je ne sais pas.

C’est marqué sur la pochette. Je ne sais plus.

D’accord. Vas-y.

Oui. Donc ben si vous regardez l’image il y a un petit léger reflet rosé qui je trouve que c’est une bonne harmonie.

Moi je sais c’est le lit de vin.

Bien.

Voilà

Tu as gagné. Et donc je pense que ça c’est assez… c’est assez joli.

Oui ça je l’aime.

Sinon j’ai hésité avec un gris clair mais bon je pense qu’il aura moins de contraste.

Oui et puis il y a des couleurs il y a des perles un peu plus chaudes là donc ça va ça va bien aller.

Voilà ce sont des perles qui viennent des Philippines.

Superbe. Allez hop…

 

Ça doit être difficile par contre on va voir non ?

J’explique quand même…

Oui ?

Que ce ne sont pas des perles toute ronde…

Non.

Elles sont plates.

En goutte.

Voilà il y a une côté tout plat.

Oui oui.

Donc…

Ok ça marche.

Alors…

C’est parti.

Je rappelle aussi que bien sûr s’il est posé… si le collier est posé d’une certaine manière je ne vais pas le faire à l’identique je ne vais pas compter le nombre de perle enfin etcétéra etcétéra.

Ça on le sait avec toi c’est toujours des images d’inspiration…

Tout à fait.

Ce n’est pas des modèles à copier.

Je pense que c’est mieux que de copier enfin bon.

Je suis d’accord je valide

Bon après chacun fait ce qu’il veut.

Oui oui tout à fait.

 Allez on y va.

C’est bon.

Alors là le dessin n’a pas été réalisé au préalable donc… puisque ce n’est pas compliqué. Donc je travaille au fusain sans trop appuyer.

Alors le dessin que je suis en train de réaliser, je ne fais pas perle par perle mais la direction de… le mouvement du collier.

Alors si vous regardez bien l’image, les perles vont par trois donc je ne vais pas les dessiner toutes mais par contre je vais suggérer trois perles à chaque fois.

Voilà je vais utiliser un pastel légèrement… enfin marron mais légèrement rosé voilà pour faire un petit peu en base pour au niveau des couleurs. Alors pareil il faut faire attention à ne pas appuyer d’une façon identique donc appuyez un petit peu et après vous relâchez.

Quand je réalise les formes des perles je laisse toujours une petite pointe… je ne remplis pas la surface de la perle avec du pastel. Je laisse toujours un petit peu le milieu, vide. Et comme ça pour l’instant ça donne l’illusion d’un petit volume.

Maintenant je vais mettre un petit peu de violet un petit peu plus bleuté.

Alors j’ai superposé avec la couleur précédente mais je laisse toujours des petits endroits où la couleur du dessous reste en évidence.

Alors là je prends une couleur très foncée presque… entre… c’est un marron violet et noir enfin etcétéra. C’est une couleur assez foncée et un pastel un peu plus tendre.

Et là je prends un couleur violette très… assez proche du… un peu lumineuse que le papier mais assez proche et un pastel assez tendre parce qu’après je vais l’étirer. Et en même temps je commence à donner un petit peu le volume grâce à la lumière au reflet.

Je vais continuer le travail des reflets donc un problème d’entre couleur. Donc c’est un bleu vert assez tendre.

De temps en temps il faut secouer la feuille sinon on a plein de pigment un petit peu partout. Voilà, je vais utiliser ce petit instrument. Je ne sais pas si vous le voyez bien. Assez pointu. Eet je vais essayer d’arrondir les perles.

Je vais passer à une autre couleur donc c’est un pastel rosé plus tendre assez tendre. Et toujours le même principe c’est-à-dire ne pas trop mettre de pigment, pas saturer le papier, pas saturer la forme.

Je vais superposer une couleur un petit peu ocre jaune pour donner un petit peu de lumière dans les perles rosées.

Je m’occupe toujours des perles un petit peu rosées donc après du rose assez pale du jaune ocre jaune, je prends une couleur un petit peu fuchsia proche du papier mais je vais remettre encore je vais encore superposer cette couleur-là.

Maintenant j’utilise un violet toujours pour les mêmes perles pour donner un petit côté un petit reflet bleu.

Alors ce n’est pas blanc. Vous voyez légèrement teinté. Et je vais mettre une petite pointe au milieu.

Pourquoi je mets au milieu ? Puisque c’est le… c’est le côté enfin le bombé le plus important au niveau de la perle.

Voilà je secoue. Je reprends mon petit instrument. J’essuie bien la pointe pour ne pas avoir de pigment dessus. Et je vais… toutes les couleurs que j’ai placées je vais les mixer mais sans trop mélanger. Si je mélange trop, toutes les couleurs vont se mélanger et ça va donner une couleur un petit peu sale.

Je prends un pastel qui est entre les durs et les tendres, un peu plus rosé et un peu plus clair. Et je vais redonner un petit peu de lumière.

Je remets un petit peu de couleur pour donner un petit peu de peps.

Je reprends l’instrument pointu pour essayer de mixer un petit peu sans trop m’attarder sinon je vais mélanger tous les pigments et ce n’est pas le but.

Je vais prendre le crayon pour redessiner un petit peu voilà redessiner un petit peu la forme que ça soit plus nette beaucoup plus nettes.

Voilà j’ai pris aussi un crayon ocre pour redessiner sans bien sûr sans faire le contour. Juste suggérer.

Je vais faire la même chose avec un crayon gris pour les perles plus foncées.

Je mets un petit peu de foncé pour les perles qui sont de côté parce que je rappelle que les perles, certaines perles sont plates. En dessous elles sont plates d’un côté bombé.

J’ai pris un beige assez dur et je vais réaliser une autre couleur.

Je vais commencer à suggérer un petit peu la tâche donc je prends la même couleur que précédemment.

Là j’ai oublié quelques perles donc je vais compléter.

Je reprends le violet pour faire un petit peu le tour des perles claires. Je rappelle il ne faut pas faire le contour complet.

Alors je ne sais pas si je l’ai dit mais au niveau des perles ce sont des perles qui sont… qui est… elles sont attachées avec un fil. Elles sont attachées ensemble avec un fil un petit fil de coton extrêmement fin. Voilà donc c’est ce que j’ai suggéré un petit peu ici. Je vais atténuer toujours avec le petit instrument pointu.

En même temps je vais en profiter pour arrondir la tâche.  Là au contraire on va mixer un petit peu les couleurs. Donc je vais reprendre les petites pierres beiges claires. Je vais reprendre au niveau des couleurs. Donc je vais mettre un petit peu de bleu vert.

Et je vais rajouter une petite… toujours les mêmes perles une petite touche de rosé assez pale puisque cette petite perle brille donc il y a des petits reflets de couleur dessus.

Volontairement je ne vais pas mettre de rosé de l’autre côté du collier puisque sinon ça ferait… ça ça donnerait des couleurs un petit peu trop répétitives. Je vais laisser comme ça. Par contre je vais utiliser toujours mon petit instrument pointu et je vais redonner la forme de la perle. Et en même temps ça mixe les différentes couleurs.

Voilà je vais prendre un pastel extrêmement tendre. Si vous regardez bien mes mains j’en ai partout. Et sur ces mêmes perles je vais mettre toujours une pointe de lumière qui va donner cette brillance enfin cette… oui cette brillance.

En prenant un violet très pale extrêmement tendre je vais aussi donner encore toujours ce reflet cette lumière.

De nouveau je vais arrondir un petit peu.

 

Voilà le résultat. Alors je vous le fais toujours alors en même temps tu fais ce petit zoom j’adore ça regardez ça. Regardez ça vous avez pu avoir l’occasion de le regarder pendant toute la démonstration voir tout se construire au fur et à mesure magnifique.

Donc ce côté-là est un petit peu plus abouti…

Oui.

Que celui-là. C’est volontaire…

Oui.

Pour ne pas faire une symétrie.

En plus en plus ça donne aussi un petit peu de profondeur supplémentaire et puis ça vous donne l’exemple. Et puis voilà maintenant c’est à vous. Vous avez ces bijoux en modèle ou vous avez vos propres colliers de perles.

Surtout faire très attention de ne pas faire les perles identiques toujours le même geste sinon ça va faire comme des petits grains de raisin ce serait…

C’est interdit.

 

Pas question. A vous maintenant prenez du plaisir allez-y au boulot.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Françoise Guillaume

Françoise Guillaume

Je suis née à Tergnier (Aisne).
J'ai effectué des études d’Art.
J'ai été enseignante en Arts plastiques dans un collège de Boulogne sur Mer.
J'encadre des stages de pastel dans différentes associations de la région ainsi qu'à l'atelier Pastel d'Opale de Saint-Léonard.
je suis présidente de l'association "Pastel d'Opale", crée en 2007, et à l'origine du salon international Pastel d'Opale .

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Pastel
Difficulté Expertise
Genre Les Applications
Style Objets
Durée de la Vidéo 27mn13