Fleur de résine, Techniques Mixtes

---------- Introduction

Valérie les résines.

Les résines.

Tu nous fais quoi ? oui

Donc là en fait on va… on va utiliser la résine qui ici est un petit peu utilisée comme une colle c’est-à-dire qu’elle va permettre d’insérer des matières…

Oui.

Pour créer des contrastes très brillants ou très mates.

Technique mixte toujours dans l’univers de Valérie il y a plein de trucs. On y va ? au boulot ?

On y va.

---------- Démonstration

Alors donc là on va utiliser… on va utiliser donc un carton toilé ou une toile qu’on va recouvrir de gesso noir avec donc un spalter.

Oui.

On va utiliser de la résine alors soit la résine… peu importe qu’elle soit cristal ou de couleur puisqu’on sera sur un fond noir qu’on va préparer ou alors ici moi j’ai utilisé des fonds de résine…

Que des restes donc oui ça c’est bien.

Voilà que j’avais déjà utilisé pour autre chose donc c’est l’occasion justement de ne pas les perdre.

Oui très bien. D’accord.

Et quelques matières dont du papier…

Soie.

De soie, quelques copeaux ici argentés mais ça peut être aussi dorés. Bon là j’ai quelques fibres naturelles… voilà…

Ok de texture quoi.

Matière de la texturation. Voilà. Donc là je vais poser mon gesso noir sur toute la surface de façon à créer un fond uniforme.

Alors donc ici on va déjà commencer on va faire une sorte de fleur abstraite donc on va déjà un peu dessiner notre fleur.

Voilà ça va un petit peu au hasard. Et on va commencer à donc renforcer l’épaisseur. On va en mettre un petit peu plus de façon à pouvoir insérer du papier par exemple dedans. Et on va donc emprisonner ce papier dans la résine. Alors on peut se servir du couteau. Voilà et on va venir ramener la résine en fait sur le papier en créant quand même un petit volume.

On va faire de la même façon ici.

Alors on peut choisir par moment par endroit de laisser le papier un petit peu plus en volume pas complètement recouvert par la résine.

Alors l’idée c’est de créer quand même des sortes de pétales donc…

Alors attention à ne pas mettre de la résine en plus sur les doigts.

Alors on va essayer de rendre la chose un petit peu moins figée. Donc je vais rajouter un petit peu de fibre toujours de la même façon. Alors ça pourrait être de la paille ça pourrait être quelque chose un peu filandreux. Donc là pareil on va se servir de la résine qui fait en fait un peu office de colle donc je remets un peu de résine et je vais venir insérer comme ça.

Alors je rajoute un petit peu de papier sur lequel je fais quelques traces de résine.

Alors le fait de remettre de la résine en dessous fait un effet colle et va stabiliser en fait le papier.

Et au centre je vais rajouter quelques copeaux donc je rajoute un petit peu de résine de façon à ce que le copeau adhère. Alors je vais venir vraiment les placer au centre pour faire une espèce de cœur au centre de la fleur.

 

Alors ce n’est pas sec Valérie mais ça tient un peu quand même.

Oui.

Superbe. Monochrome finalement.

Oui et puis c’est surtout le moyen aussi de l’exploiter un petit peu encore une fois des matériaux simples, ce qu’on a aussi sous la main puisque là on a utilisé des résines qu’on avait déjà préparées. Voilà ça donne une autre une autre approche de la résine…

Et du papier de soie.

Et ça nous montre à quel point on peut vraiment l’exploiter.

Donc ça a un fort pouvoir collant aussi donc on peut y intégrer… donc on ne touche pas par contre.

Et ça permet justement de laisser comme ça des matières qui dépassent qui sont quand même fixées mais qui peuvent flotter un peu comme ça sur le support sans être complètement plaquées.

Voilà tout à fait. A vous maintenant. Au travail. Dans la joie et la bonne humeur.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

Pas de questions pour le moment.

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 7mn08