Quel choix de couleurs en fonction de soi

Résumé de la vidéo :

Quelle couleur choisir ? La sélection des couleurs se fait en fonction de ce qu’est une personne ou de ce qu’elle ressent. C’est un sujet un peu complexe et qui touche chacun à l’intérieur de soi.

La couleur décorative

Avant de démarrer un tableau, il faut se fixer un objectif. L’œuvre va-t-elle être décorative ? Dans ce cas là, le choix de la couleur est simple car elle va être basée sur les mobiliers intérieurs : canapé, tapis, mur, rideau, etc. Le tri ne se fait pas par hasard. Le choix est influencé par la déco intérieure mais aussi par l’environnement, l’époque, la mode, l’ambiance et la tendance du moment.

L’émotion

La couleur, sous ses airs colorés, va attirer une personne ou la repousser. Soit elle va séduire, soit elle va faire peur au contraire. Elle va toucher l’individu émotionnellement. En matière de couleur, il y a une symbolique universelle.

La reproduction de la réalité

Le peintre réalise un objectif réaliste lorsqu’il se calque à la nature, c’est-à-dire reproduit la réalité. Il y aura toujours une interprétation personnelle c’est-à-dire que l’image réalisée par l’un va être différente de celle des autres. S’il y a par exemple 10 individus dans un groupe, ils seront tous devant le même art mais réaliseront 10 interprétations différentes. Face à la nature, il y a des arbres dotés de feuilles jaune et vert. En essayant de la représenter, l’artiste est un peu sous contrainte puisqu’il faut suivre les codes couleur.

L’expression de soi

En démarrant sur une page blanche, on a envie d’exprimer quelque chose. Dans ce contexte, la couleur est un cri, une expression. Le rouge ou l’orange utilisé vient symboliser quelque chose. L’interprétation est personnelle car chacun a sa façon d’analyser la couleur. Si le rouge évoque le sang pour l’un, il représente l’amour pour l’autre. Si le vert évoque peut être la santé ou la nature pour le peintre, il peut évoquer la maladie chez les autres. Donc il faut parler pour soi et ne pas se laisser déstabiliser par les autres. Dans sa vie d’artiste, le peintre doit être toujours libre de choisir et d’utiliser un outil en harmonie avec soi.

L’essentiel dans le choix de la couleur c’est avant tout de se faire plaisir. Envie de peindre en bleu ? Il faut y aller sans retenue et laisser le corps et le cœur s’exprimer. Malgré les contraintes de la décoration, il faut toujours se faire plaisir pour ne pas être frustré tout en respectant les règles, les proportions.

Maud Montagne

Maud Montagne

Formée au métier d’art-thérapeute avec l’association « Puzzle », suite à un parcours artistique : un bac Arts-plastiques, des études en Histoire de l’art et un métier de décoratrice d’intérieur, Feng-shui . Passionnée d’arts : peinture, architecture, photographie et écriture.

 

Des chefs d’œuvres artistiques ont été créés grâce à l’homme, grâce à sa créativité, sa volonté, sa ténacité. Réussir sa vie et y être heureux malgré des chemins parfois semés d’épines, est un chef d’œuvre, et accompagner dans cette quête est son moteur.

  • [Faune le 04/01/2016]

    Merci à vous 2 pour cette synthèse très interessante ! Je ne peux m'empêcher de penser à ce livre de Michel Pastoureau : les couleurs de nos souvenirs, une petite pépite qui, en plus de nous apprendre plein de choses sur les couleurs, est un joyeux maëlström de souvenirs de cet historien des couleurs vraiment passionnant !Un essai qui se lit comme un roman ! (non non, je vous jure que je n'ai pas d'actions chez son éditeur !;-)

  • [Kty razza le 31/12/2015]

    Bien bien. Moi aussi j'ai la bleuite :) j'en mets partout et dorénavant sans aucune hésitation ! Merci a vous deux.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Conférences
Difficulté Initiation
Genre Les Conférences
Durée de la Vidéo 09mn04