Maîtriser le papier pour Aquarelle

---------- Introduction

Alors Dominique tu vas nous… on a besoin d’un… on a besoin que tu nous éclaires sur les différents papiers.

J’ai beaucoup de questions…

Vas-y.

Lorsque je le découpe.

Oui.

En fait les gens me demandent toujours si… quelle sorte de papier il faut employer donc…

Pour telle ou telle usage.

Voilà pour telle ou telle usage. Donc la base même c’est de savoir de quoi sont faits les papiers là les papiers cellulose et les papiers coton c’est complètement différent. Et il y a aussi des grains de papier.

Voilà les finitions du papier…

 

Le traitement et la finition c’est super important.

Donc en fait les… il y a le papier grain fin…

Mais ça y est elle est repartie elle explique tout. On va aller faire la vidéo, tu vas tout nous expliquer. Au boulot au travail on y va.

---------- Démonstration

Alors là je vais vous présenter différents papiers sur lesquels vous allez avoir différents effets.

Ok.

Ici vous avez un grain satiné. Il est très lisse comme du satin.

Oui.

Ici vous avez un grain fin.

C’est plus commun non ?

Le plus commun…

Oui oui.

Le plus utilisé.

Ok.

Ici vous avez aussi un grain fin autrement différent.

Et c’est d’autres marques c’est ça ? C’est des marques différentes ?

 Ça c’est Montval et ça c’est Arches.

Voilà juste pour citer ok.

Et du grain très torchon.

Un torchon donc avec un grain très prononcé.

Très prononcé donc les effets ne vont absolument pas être les mêmes.

Par exemple sur du grain satiné on va plutôt faire du portrait ou des choses très fines comme par exemple des fleurs très très fines…

D’accord…

Ou des choses…

Très figurées quoi ?

Voilà très figuré. On peut aussi travailler avec de l’eau mais les effets vont être différents. Le papier grain fin c’est à peu près le milieu c’est celui qui fait le plus d’effet au niveau du nombre d’effets.

Plus standard quoi voilà c’est ça ?

Plus standard

Ici c’est du Montval.

D’accord.

Et ici le grain torchon. Ce qu’il faut tout de même savoir qui est important c’est que vous avez des papiers qui sont 100% cellulose et d’autres 100% coton. Donc les 100% cellulose ne vont pas réagir du tout de la même manière que les 100% coton.

Et à quoi on les…

Alors un 100% cellulose c’est par exemple le Montval. Dans le Montval les fibres du papier c’est un papier qui est fabriqué sur des machines droites. Et les fibres du papier sont disposées droites sur le papier. Ils ne sont pas entrecroisés.

Et ça se sent ?

Et ça on le sens à la… l’eau va rentrer… va rentrer dans le papier mais on va pouvoir l’enlever très facilement.

Ah d’accord.

Très facilement.

Ok.

On va pouvoir…

C’est super important de savoir ça.

On va pouvoir enlever l’eau on va pouvoir enlever la couleur…

D’accord.

Et puis corriger. Sur ce papier par exemple torchon, c’est un papier 100%... c’est le coton. Donc là il est fabriqué sur forme ronde. Et la machine fait tourner des choses qui fait que le papier est beaucoup plus granuleux et les fibres sont entrecroisées là par contre.

D’accord.

Donc la couleur va rentrer dedans beaucoup plus et on va avoir plus de mal à enlever la couleur. On pourra l’enlever mais moins.

Ok d’accord.

Pareil pour l’Arches. L’Arches c’est pareil ce sont des fibres entrecroisées donc ça il faut aussi le savoir notamment mais ça je l’expliquerai plus tard au niveau de la lumière. Donc c’est pareil on va avoir plus de mal aussi à enlever les couleurs. On va pouvoir aussi mais moins que sur le Montval.

D’accord.

Et alors là le papier satiné là pour le…

Ok d’accord.

Ça rentre dedans.

Donc peut-être quelques zooms pour montrer.

Alors je vous présente là c’est le papier Montval on voit d’ailleurs son filigrane.

D’accord ok.

Là c’est le papier Arches

Ok.

On voit bien un petit grain. Là c’est le papier très torchon. Vous voyez qu’il y a plein de petits trous.

Comme des aspérités partout oui.

Des aspérités donc quand on veut rendre l’effet de miroitement sur une mer, c’est très bien ça.

Ok.

Et puis du papier satiné.

D’accord très bien merci.

 

 

Donc là j’ai dessiné des chrysalis et je vais vous faire des chrysalis sur des papiers différents.

Oui.

Donc vous allez tout de suite voir que les effets sont différents.

C’est parti.

Donc j’ai disposé…

C’est ça.

Les couleurs…

Oui.

Dans la palette.

Oui oui.

Donc j’ai mis de l’orange de Chine qui est un très bel orange. J’ai mis de l’orange winsor.

C’est bien de réinsister parce qu’on donne toujours sur les couleurs vas-y oui oui.

J’ai mis de l’orange winsor j’ai mis aussi du brun madère, du phtalo turquoise pour les feuilles vertes mélangées avec de l’or… l’ocre d’or  Et un petit peu de bleu de cobalt. Donc je vais commencer à peindre d’abord les orangés.

La peinture ne se dispose pas du tout de la même manière selon que je vais… Donc là je suis sur le grain satiné. Ce sont des chrysalis. C’est joli comme tout. Donc ça c’est grain satiné donc la peinture est posée dessus et puis elle ne rentre pas vraiment. Il faut attendre qu’elle…

Ici on va être sur les grains torchon. Donc là vous allez nettement voir que la peinture ne se comporte pas du tout de la même manière. On voit déjà que l’aquarelle se dépose dans les petits grains du papier puisque c’est un gros grain donc ça se dépose vraiment dedans. On le voit nettement. Ensuite le grain fin de chez Arches. Et voici là un grain donc on le voit aussi comparativement au papier satiné. Vous voyez déjà une grande différence.

Le papier qu’on utilise est très important selon les effets qu’on veut avoir. On conseille d’en essayer quelques-uns au début et puis après et bien on a ses préférés. Et là c’est le Montval. Un grand classique.  Vous voyez déjà qu’il y a une différence entre les différents papiers. Je vais faire là celle qui est derrière avec un orange un petit peu plus clair. Donc là je retourne sur le papier à grain torchon avec un bel orange winsor.

Le grain Arches aussi avec des petites irrégularités puisqu’il est aussi un petit peu à grain mais moins prononcé que l’autre. Le grain satiné. Vous voyez sur le grain satiné la couleur n’est même pas encore rentrée dans le papier. La couleur glisse sur le papier comme sur une patinoire. C’est à mon avis celui qui est le plus difficile à maîtriser quand on débute. Je vais rajouter un petit peu de couleur brune.

Quel petit trésor ! Oui oui

On voit nettement les différents grains !

Oui oui oui.

Alors je vais faire encore plus pale celui derrière. Bon il y a le trait du dessin mais c’était pour vraiment vous montrer pour le moment je ne dessine pas.

Non non on est dans un petit comparatif sympa  

Voilà…

C’est ça en effet.

Pour voir un petit peu…

On va la regarder après…

Quels effets…

Un peu à la loupe entre guillemets.

 

Tu as un rythme soutenu. C’est bien comme ça on va…

J’ai aussi rajouter une couleur un peu plus foncée…

Oui vas-y.

Là dans le creux.

 

Alors on va faire les petits zooms-là dont on parlait. Donc maintenant ?

Alors là vous avez le papier…

Dis-nous c’était quoi là aussi.

Alors le papier Arches petit Arches grain fin.

D’accord.

Donc il a tout de même du grain donc on voit très très bien…

Oui.

Tout de même l’aspect du grain.

Et c’est intéressant.

C’est très intéressant c’est un petit grain mais sur lequel on peut déjà avoir beaucoup d’effet et c’est tout de même un papier sur lequel on peut corriger.

D’accord.

Si je voulais lever des blanches pour un petit peu tout de même là-dessus…

D’accord ok.

Il n’y a pas de problème.

Ça marche.

Le suivant ?

Alors le suivant c’est le grain très torchon. Donc là on voit encore plus le grain du papier puisqu’à chaque fois il y a une… l’ombre projeté un petit peu du grain qui…

Oui oui

Qui donne une ombre.

Qui joue oui oui.

Et qui joue. Donc sur celui-là aussi je pourrai enlever un petit peu mais peut-être moins enfin là parce que je n’ai pas encore mis trop de peinture mais si j’ai mis trop de peinture j’arriverai beaucoup moins à retirer du… des blancs…

D’accord ok.

La sur du torchon.

D’accord. L’autre le suivant.

Là c’est le papier satiné. Alors là c’est pareil vous voyez il est encore mouillé.

Oui ça pénètre moins ça va couler.

Ça pénètre moins mais par contre une fois que c’est pénétré alors celui-là, pratiquement impossible d’enlever, surtout certaines couleurs.

D’accord.

Il est vraiment rentré dans le papier celui-là.

Et il n’y a pas de trame au-dessus en fait ?

Il n’y a pas de trame du tout mais c’est tout de même un 100% coton donc c’est ça aussi qui fait la différence. Sur les 100% coton on enlève beaucoup moins facilement la peinture que sur les 100% cellulose.

D’accord ok.

 

Et le petit dernier.

Et le petit dernier c’est un 100% cellulose c’est le Montval.

Oui.

Et celui-là il est d’ailleurs souvent conseillé aux débutants parce que justement il permet beaucoup de correction. Sur ce papier-là on peut…

C’est ce que tu disais oui.

Voilà on peut enlever les blancs. En même temps il a quand même ses désavantages. Si on ne laisse pas faire la peinture il se salit très vite il va vite faire des bourrages ou faire de la… mais il est très très bien pour débuter, vraiment très bien.

D’accord ok.

 

Super.

 

Vas-y.

Pour montrer en fait que… un paysage maintenant là pour montrer les différents grains de papier.

Oui.

Donc je vais utiliser pour cette démonstration un bleu d’Anvers qui est un très beau bleu transparent mais qui a la teinte des ciels et des mers de chez nous. C’est pour ça que je l’aime beaucoup.  

Alors bon je vais procéder comme d’habitude. Je vais mettre une ligne d’horizon. Je vais la faire très claire avec le bleu de cobalt pour la délimiter  Voilà ma ligne d’horizon sur le papier à grain torchon. Sur le papier à grain fin mais Arches. Sur le papier Montval. Et sur le papier satiné. Donc ça va être complètement différent.

Je vais prendre un pinceau réserve d’eau pour ça donc je mets ma feuille à l’envers je commence par l’Arches. Donc je mouille le… je vais travailler en mouillé sur mouillé pour le ciel comme j’ai l’habitude.  Et là je vais prendre mon fameux bleu d’Anvers auquel je vais mélanger un petit peu de couleur un peu plus foncée pour avoir les fameux cieux de chez nous donc un peu un mélange de bleu. Et voilà mon ciel.

Dominique la grande spécialiste des ciels.

 Oui c’est vrai j’adore faire des ciels.

Tu aimes bien ça ?

Ah oui. Alors je laisse un nuage au milieu. Donc vous voyez, déjà on voit bien, certaines couleurs granulent donc ça montre encore plus… justement avec les bleus on voit encore plus ce fameux…

Effet oui.

Le pigment tombe… le pigment tombe dans les petites aspérités du papier dans le grain Arches. J’attends pour faire le bas. Maintenant je prends le grain… ça c’est le Montval. Vous allez aussi voir encore que c’est complètement différent. Je mouille le papier je prends de la couleur, le brun madère. On va rompre un peu cette couleur. Et je fais couler la peinture. Donc là aussi je vais essayer de mettre à peu près les mêmes couleurs aux mêmes endroits. Vous voyez là il y a plus de cobalt.

Et donc ça se dépose aussi avec un peu de granulation mais déjà un petit peu moins que sur l’autre papier. Je vais un peu estomper. Voilà donc ça c’est le papier Montval. Maintenant on va faire sur le papier à gros grains. Pareil je mouille le ciel.

Et là pareil. Là vous voyez de plus en… là on voit très nettement bien sûr encore plus que sur les autres le grain du papier. Le gros grain torchon comme ça est un grain super pour faire des paysages notamment des paysages de mer.

On a là un effet sur le papier Montval qui est un de ses inconvénients c’est que justement comme la couleur ne rentre pas dans le papier, elle a refui sur le côté vous voyez et ça fait une ovale. Alors que sur les autres papiers comme la teinture enfin la teinte de la couleur a tendance à rentrer tout de suite, elle va moins refluer même s’il y a beaucoup d’eau. Le papier satiné.

Vous voyez là c’est carrément autre chose. Ça glisse. Je reparle de… je dis toujours que je parle d’une patinoire quand je parle de ce papier. Mais en même temps c’est… moi j’aime bien les effets qui se produisent sur ce papier. Ils sont souvent encore plus imprévisibles que sur un autre papier.

Alors on a par exemple… comme ce sont des peintures qui se granulent un peu, évidemment il y a un peu de… on voit bien qu’il y a un petit monde je vous les mets l’un au-dessus des autres que vous voyez bien la différence. Donc ça gondole un peu voilà voilà et voilà et  Donc ça c’est le papier Arches. Ça c’est le papier arche satiné. Ça c’est le grain très torchon et ça c’est le Montval.

Maintenant je vais faire le bas. Je vais prendre un spalter parce que justement je vais passer… essayer de passer ma couleur très vite en bas et vous allez voir comme la peinture se dispose justement différemment du fait que je vais passer le pinceau très vite.

Je vais le faire assez foncé donc il ne faut pas que mon pinceau soit trop mouillé donc je la sèche un peu.  Je le sens au doigt souvent l’humidité du papier. Donc ici ah une… un petit nuage une petite goutte qui est tombé. Ça va nous faire un nuage sur le papier.

Vous voyez que l’auréole qui se forme sur le papier Arches en même temps c’est intéressant ce qui se passe là parce que l’auréole qui se passe sur le papier Arches ne se passe pas de la même manière. Ici elle reste plus en place. Très intéressant à voir j’en profite pour vous le montrer. Et je prends le risque de corriger c’est un peu risqué tant pis.  Alors le bas, mince. Vous voyez très nettement que sur l’Arches il reste des grains de luminosité. Ça c’est sur l’Arches.

Sur le satiné. Donc j’écarte un peu… mon pinceau n’est pas trop mouillé mon spalter. J’écarte un peu les poils de pinceau et hop donc là effectivement c’est beaucoup plus lisse puisque le papier est lisse. Sur le grain très torchon. Et bien c’est pareil que sur l’Arches. Ça ne remplit pas le papier sauf si j’insistais bien sûr mais ça laisse des blancs. Et sur le Montval. Ça laisse un peu de grain mais c’est plus comparable avec le papier satiné. Voilà donc là on a différents… différentes effets…

Super.

Selon le grain du papier.

 

Donc les zooms les quelques zooms. On les reprend tous. Dis-nous.

Alors voici un petit paysage sur du papier Arches. Donc dans le ciel le pigment se dépose dans les petits grains de papier puisque c’est du grain fin donc… ce sont des couleurs qui granulent un peu donc ça se dépose on le voit très nettement notamment là.

Oui oui tout à fait.

Et après quand je passe un spalter là d’une manière très rapide, ça ne remplit pas le papier puisque les grains viennent faire barrage au pinceau.

Ok très bien d’accord.

Et ça peut rendre les miroitements à la mer. C’est ça qui est joli dans ce papier-là.

D’accord.

Ici on a le papier satiné. Vous voyez je vous le disais que j’aimais beaucoup ce papier parce qu’en fait…

Moi aussi.

C’est vrai que le papier il très…

Le rendu est beau !

Le rendu est très beau. Et vraiment c’est un papier que j’utilise beaucoup moi. Mais il est plus difficile à… les effets sont beaucoup plus imprévisibles et là quand j’ai passé le pinceau…

C’est top !

D’une manière très rapide on voit moins effectivement…

Oui c’est top.

Il n’y a pas de grain. Il n’y a pas de grain ?

Oui oui c’est vrai. C’est vrai mais ça donne un bel effet de…

Par contre là au niveau des arbres j’aime beaucoup les effets. Là c’est le papier Montval. Donc là il m’a fait une auréole parce que comme la peinture il y avait sans doute trop d’eau donc ça a refoulé, donc ça m’a fait une auréole.

C’est à tout refaire.

Oui mais…

Mais non je rigole.

J’ai plus de mal avec le Montval.

D’accord ok.

Et puis le grain très torchon alors là on voit très nettement. Là c’est… c’est le même phénomène que là, sauf que là…

Il est très accentué.

Très très accentué. Et là on voit aussi que ce n’est rentré partout dans le papier.

Oui ça accroche quoi ?

Ça accroche  Ça rappe.

Oui

Le mot c’est ça. Ça rappe.

Très bien.

 

 

Voilà Dominique. Merci pour cette démonstration c’est très très claire. Tu crois qu’il faut… est-ce qu’il y a un conseil à donner ?

Ben les conseils… les conseils à donner c’est de… que les gens choisissent leur papier selon ce qu’ils ont à faire.

C’est ça ?

C’est ça qui est important.

Ben un peu il y a un peu la personnalité.

Voilà déjà.

Tu vas aimer ou pas un truc.

Moi j’aime le papier satiné alors que beaucoup de personnes de l’aime pas donc… et le grain torchon aussi.

Ok. Torchon j’ai plus de mal. Moi ce que je conseille aux gens quand ils démarrent, de prendre un grain fin.

Oui.

Neutre.

Tout à fait.

 Après on peut se permettre des… et puis il y a le grain nuageux il y en a d’autres aussi…

Oui ah oui.

Il y a plein de papiers un peu différents.

Oui.

Mais voilà c’est important de dire que d’abord le choix il faut se faire ses choix personnels…

Oui tout à fait.

Mais vous montrez, faites comme un pro, les différences et c’est flagrant.

Voilà à vous maintenant.

Amusez-vous.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Dominique Darras

Dominique Darras

Dominique Darras pratique l'aquarelle depuis de nombreuses années.Elle est auteure de deux livres didactiques parus aux éditions"ouest-france":peindre la côte d'opale et la Flandre à l'aquarelle ainsi que la baie de somme et ses environs.Elle fait désormais partie de l'association"aquarellistes en nord",association ayant pour but de promouvoir celle-ci au nord de Paris et en Belgique..

Peintre de paysage,elle aime aussi le portrait,mais depuis quelque temps a entrepris un travail de recherche plus approfondi autour d'autres possibilités de ce médium,notemment autour de que l'on nomme en France"nature morte"mais qu'elle préfére appeler "stiil life"comme les anglais (vie tranquille)...D'échecs en réussites,ce travail l'oblige à évoluercela lui semblant nécessaire pour avancer...

Elle aime transmettre aux autres,métier qu'elle a exercé plus de 30 ans auprés de personnes en difficulté avec l'alcool et qu'elle pratique encore aujourd'hui avec divers élèves.

  • [Karine BRAGARD le 26/03/2017]

    Vos informations vont m'être très utiles ! Je peux me rendre compte maintenant des effets qu'offre le papier satiné que je ne connaissais pas du tout . J'imagine mieux les différents types de papiers . Ca m'intéresse de faire des essais
    Merci

    [Dominique]

    merci pour toutes vos remarques!

  • [Georges Lesur le 20/12/2016]

    très intéressantes ces démos ! merci Dominique....

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Aquarelle
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Style Paysages
Durée de la Vidéo 21mn29