Le brou de noix et la matière

---------- Introduction

Valérie on poursuit la découverte de ce magique brou de noix surtout oral c’est la particularité.

Qui a inspiré de grands artistes d’ailleurs.

Qui a inspiré de grands artistes d’ailleurs

Rappelons-le.

Rappelons-le. Et dont Valérie Tesca donc  Et là tu nous fais quoi ?

Là on va exploiter la brou de noix mais avec une matière en dessous.

Oui.

Et on va travailler un petit peu plus pour créer quelque chose de… voilà de plus complet.

D’accord. Et c’est vrai que la matière en dessous, d’abord ça va rajouter de l’épaisseur mais surtout, le brou réagit différemment en fonction du support qu’il y a en dessous.

Oui.

C’est ça qui est top c’est ça qu’on découvre aujourd’hui avec Valérie. On y va.

---------- Démonstration

Alors Valérie on commence par le matériel.

Alors…

Qu’est-ce qu’on va utiliser ?

Donc du brou de noix alors soit déjà dilué, soit en copeau peu importe.

D’accord.

Un peu d’eau…

Aussi.

Eventuellement un brumisateur d’eau si on a mais ce n’est pas indispensable.

Ok.

Différents pinceaux de différentes tailles, éventuellement une pipette mais là aussi ce n’est pas obligatoire et surtout un couteau et du… une matière donc de modeling paste qu’on va étaler sur… sur le support.

D’accord ok. Et le support c’est une toile ou un carton toilé ou oui

Voilà c’est une toile relativement rigide.

On peut le faire sur une toile tendue…

Tout à fait.

Sur un châssis.

Tout à fait.

Ok.

Donc je vais démarrer par mettre un peu de matière que je vais ensuite laisser sécher donc je vais faire quelque chose de très… de très aléatoire au couteau. Alors dans la partie haute je vais mettre un petit peu plus de modeling et dans la partie basse je vais juste essuyer mon couteau de façon à laisser des traces. Voilà et là je vais laisser sécher.

Alors Valérie là on a laissé sécher, tu disais, naturellement il ne faut pas accélérer le séchage ?

Oui tout à fait sinon ça fripe.

Pas de… donc pas de sèche-cheveux.

Pas de sèche-cheveux…

Oui.

Donc là on va simplement mettre déposer le brou de noix sur ces matières qui sont maintenant sèches. Alors comme c’est un petit peu en relief on va utiliser un pinceau aquarelle qui permet de bien gorger en fait… d’être bien gorgé de liquide et de pouvoir déposer de liquide sur les matières. Alors on peut le verser aussi. Voilà donc là on verse le brou de noix on va le laisser agir. On laisse un peu sécher.

Et le principe en fait c’est qu’il ne va pas réagir pareil sur le… c’est ça ?

Voilà il va s’incruster un peu sur les reliefs ce qui va permettre d’avoir des nuances plus plus claires plus sombres il va se loger dans les… dans les petits creux. Par contre ailleurs, on va le poser de façon un peu plus… un peu plus régulière.

D’accord.

 

C’est beau déjà c’est beau déjà.

Alors ça va… ça va quand même beaucoup changer au séchage attention parce que… entre l’aspect très humide qui très profond et une fois sec…

C’est vrai c’est plus pale plus pale

C’est un petit peu plus pale.

Mais elle va un peu comme à l’aquarelle d’ailleurs ?

Oui.

Alors l’aléatoire a fait que… on voit ce… donc là tout est sec…

Oui c’est bon.

On voit un petit peu se dessiner un arbre donc on va… on va exploiter ce dessin-là et on va le parfaire. Donc là tout est un petit peu embrouillé on va…

Brouillon un peu brouillon oui.

On va dans un premier temps dégager un petit peu de choses.

Ok.

Donc on va prendre de l’eau et on va donc effacer en tamponnant pour enlever le brou de noix et créer en fait des zones beaucoup plus claires. Donc on peut faire avec des pinceaux différents.

Et plus on va repasser avec l’eau, plus on va éclaircir ces zones.

Alors sans trop appuyer puisque si on appuie trop on risque de repartir sur un fond très blanc. Donc il faut doser un petit peu le geste.

On va éclaircir quelques zones pour créer des points de lumière.

Voilà donc là on avait dégagé un petit peu l’arbre. On va ici ajouter un peu de gouache pour colorer une partie de ce qui pourrait être un peu le ciel.

Qu’on va estomper de façon à juste colorer de façon très très floue.

On va dégager ce qui pourrait être une sorte de… de petits nuages. Donc là je vais juste envoyer un petit peu de spray.

Alors une goutte est tombée donc je vais corriger en rajoutant un petit peu de bleu et en l’estompant.

Là je vais dégager un petit peu ces matières qu’on sent mais qui sont un petit peu noyées sous le brou de noix. Donc toujours avec de l’eau. En mettant mon pinceau bien à plat je vais venir repasser un petit peu d’eau de façon à éclaircir.

Alors je vais complètement effacer le bas de façon à avoir quelque chose de plus lumineux dans l’ensemble et puis avoir un contraste.

Donc à ce… à ce stade-là je vais parfaire un petit peu les couleurs et les lumières.

Alors donc on termine par accentuer un peu les graphismes en fait créés par les matières.

 

Ça y est. C’est magnifique.

C’est fait.

Regardez ça. Alors là j’ajout… l’ajout de la couleur… l’ajout de la couleur bleue c’est quand même bien.

Et surtout…

La gouache.

Il n’était absolument pas prévu de faire un arbre mais ça montre bien que… avec la matière avec la couleur, l’aléatoire permet vraiment de faire sortir des choses complètement à notre insu. Donc il faut exploiter ça moi je suis vraiment pour qu’on exploite les gestes quitte à donner le sens de ce qu’on fait après.

 Mais on avait aussi comme projet de se dire ben on va laisser le hasard faire et on cherchera un peu de figuration…

 

Quelque chose de figuratif…

Voilà

Il y a toujours… il y a toujours… voilà le jeu des tâches quoi.

Alors humblement c’est une inspiration figurative.

Oui oui d’accord. Non mais c’est…humblement c’est aussi… c’est et ça fait partie des exercices de la plateforme…

Tout à fait

C’est pour vous donner vous après il y a des idées des envies pour tirer ces fils.

A exploiter de façon plus parfaite et…

Plus posé plus long plus personnel plus retravaillé.  Voilà c’est tout. A vous maintenant.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Karine BRAGARD le 10/05/2017]

    maintenant je vois encore autrement et vois très bien l'arbre...c'est vraiment drôle

  • [Valérie Telesca le 26/03/2017]

    Eh oui Karine, le brou de noix, de part sa fluidité mais surtout sa capacité à être retravaillé à l'infini est une porte ouverte vers le rêve, le mystère. C'est là toute sa magie et c'est pourquoi il faut absolument l'essayer!

  • [Karine BRAGARD le 22/03/2017]

    Très étonnant ! il y a plusieurs lectures ...je n'avais pas vu l arbre mais complètement autre chose , une symbolique qui pourrait être un volcan crachant de la fumée et aussi un animal monstrueux

  • [Valérie Telesca le 16/12/2016]

    Eh oui Nina, cette technique est vraiment stimulante pour la créativité! Exact, il faut ensuite stabiliser l'oeuvre. On peut utiliser directement un vernis, de type pour gouache.

  • [Nina Provence le 11/12/2016]

    Génial !! je vais me mettre au broux de noix sans tarder, ça permet plein d'effets "magiques" et de spontanéité, merci pour ce tuto !
    pour le protéger ensuite, on met du fixateur comme pour une aquarelle ?

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 12mn34