Le mélange de la gouache et du brou de noix

---------- Introduction

Valérie on continue l’exploration du brou de noix magique qu’on a découvert la dernière fois-là waouh. Tu nous fais quoi ? Vas-y.

Là on va l’utiliser en même temps qu’une gouache puisque…

Ok d’accord.

La gouache comme le brou de noix se comporte à peu près de la même façon donc on va apporter un peu de couleur dans ce brou de noix qui est… que est quand même marron donc on va… on va de…

D’accord.

L’exploiter.

Renforcer l’esprit. Marron donc qui se décline vachement c’est intéressant. Là ça délie énormément.

Oui palette quand même intéressante mais apporter un petit peu de couleur peut rendre la chose encore plus intéressante.

Allez plein d’outils différents et puis avec la patte de Valérie vous allez voir. On y va.

---------- Démonstration

Valérie on commence comme d’habitude par le matériel. Qu’est-ce que tu vas utiliser ?

Alors on utilise donc le brou de noix donc liquide ou en poudre, un peu d’eau, des pinceaux de différentes tailles, un couteau et de la gouache. Ici j’ai choisi un bleu assez profond.

D’accord.

 

Ok bon facile on y va.

Donc là on utilise… on va d’abord poser donc la gouache donc je vais la poser au couteau.

Elle est pure tu ne l’as pas dilué.

Elle est pure…

Oui.

Donc là je vais un petit peu la… voilà je vais un petit peu l’étendre.

Alors pourquoi une gouache tu disais ?

Parce qu’elle se comporte de la même façon que le brou de noix c’est-à-dire que… elle est… elle est délébile en fait donc elle va avoir le même processus de séchage. Ce qui va nous permettre de les travailler en même temps et de les vernir en même temps surtout.

D’accord ok.

Donc là voilà je…

Une tâche une belle tâche bleue.

Une belle tâche bleue. Là on voyage dans le bleu.

Oui oui c’est clair.

Et on va faire la même chose donc avec le brou de noix. Alors j’essuie le couteau entre temps.

Oui.

Donc je vais poser un peu de brou de noix.

Avec un pinceau absorbant la réserve d’eau ?

Oui mais alors bon je pourrais très bien le poser avec n’importe quel…

A la pipette ou…

Quel outil.

Oui oui.

C’est juste…  Et là je vais commencer voilà à venir faire se rencontrer ce brou de noix et cette gouache qui vont en fait dialoguer entre elles. Et on va créer du coup des profondeurs en fait dans la couleur et des transparences surtout.

Alors que j’étire rarement le brou de noix je les fais ce rencontrer dans un premier temps pour tester un petit peu le…

Le mélange ?

La couleur.

C’est beau.

Là je vais pousser un peu le brou de noix. Alors on reste dans un travail comme d’habitude très aléatoire. Il ne faut pas chercher forcément à créer des formes il faut laisser venir les formes et jouer… jouer à la couleur jouer à l’eau. Mais oui. Là je vais remettre de l’eau justement pour… alors comme mon pinceau… mon couteau est un peu sali par le brou de noix, l’eau va être un peu grise.

Ce n’est pas mal finalement ?

Ce qui va me permettre de faire d’autres nuances en fait de couleur.

Oui oui. Savoir où tu la pose et puis tirer la couleur comme ça.

 Du coup ça permet de faire une espèce de dégradé quand même.

C’est top.

Alors donc là je rajoute de l’eau donc on est vraiment dans quelque chose de très très dilué. Dans les petits trous.  Là je vais repartir sur le brou de noix. Cette fois-ci je vais le poser effectivement au couteau. Et je vais varier mon geste. Là je vais reposer sur brou de noix de façon un peu plus compacte. Mélangez directement à la gouache.

Alors maintenant avec un pinceau je vais reprendre un peu d’eau et diluer encore plus cette gouache de façon à créer un fond coloré très léger.

Et je rajoute de la couleur dans les angles pour la renforcer un peu.

Alors on pourrait continuer à l’infini là je vais juste terminer en laissant tomber quelques gouttes que je vais un petit peu flouter.

 

 Magnifique. Ce n’est pas qu’un exercice c’est en plus c’est ça une belle toile.

Alors c’est une façon aussi de redécouvrir…

J’avance.

C’est une façon aussi de redécouvrir des peintures. Là c’est plutôt un colorant, des médias différents qui permettent justement de jouer…

Super.

Sur la transparence…

Super.

Et les fluidités.

Sur des grands formats vous imaginez ça ? Allez vous faites ça sur des grandes toiles enfin pareil oui oui.

On pourra en voguer sur…

Oui oui super. A plat. C’est la contrainte c’est qu’on bosse à plat.

Oui bien sûr.

On ne bosse pas tout droit. En fait ça peut être simple aussi mais ce serait vraiment rempli de coulure...

 

Que c’est très très liquide mais.

Alors attention à bien protéger quand même. J’ai envie de…

Après ? Ah oui.

 

Je voulais en parler.

On a oublié de dire que… il faut vraiment vernir puisque tant que le brou de noix n’est pas fixé…

Oui.

Il va se rediluer tous le temps.

Par exemple…

Si…

Un goutte d’eau et puis…

Une goutte d’eau et là c’est…

Fixatif à la ?

A la bombe on pourrait oui.

A la bombe. Oui puisque c’est… Ok super merci beaucoup à vous maintenant.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Valérie Telesca

Valérie Telesca

C’est dans le métissage que Valérie Telesca, plasticienne franco-italienne, trouve sa véritable expression…

D’abord photographe (un calibrage de l’œil aux formes et aux couleurs !), elle se consacre ensuite à la peinture pour exprimer sa vision du monde.

 

Au cœur de sa démarche : un dialogue entre matières et couleurs, le processus chromatique étant considéré comme agent de transformation de la matière, capable de la révéler et de la transcender. 

 

Membre d’un mouvement international d'expérimentation artistique depuis 2012, l’artiste consacre ses actuels travaux de recherche sur les matières de récupération telles que papier et carton à travers œuvres en 3D et installations. 

Intervenante en arts plastiques dans des structures auprès de publics variés, son approche de la pratique artistique vise à stimuler la créativité, à ouvrir la sensibilité à de nouveaux horizons et surtout…à apprendre à oser !

Dans son atelier lillois, elle propose des cours et stages autour de la matière et sa transformation par la couleur.

  • [Valerie telesca le 28/05/2017]

    Merci Karine. Très poétique en effet, ce brou de noix...

  • [Karine BRAGARD le 10/05/2017]

    Oui vraiment sympa , et il y a comme quelque chose de très doux et de très attachant . L'eau avec la gouache bleu et le brou de noix donne un flou, une brume semble planer , voyager ; et dans ton tableau, on est un peu comme dans un rêve : par les formes bleues, j'imagine un chat jouant avec un papillon...C'est sans doute pour ça que cela reste beau !

    J'aime beaucoup !

  • [Valérie Telesca le 16/12/2016]

    Merci Dominique. Ravie que cela vous donne une stimulation! La technique mixte est bel et bien une belle... aventure!

  • [Dominique darras le 16/12/2016]

    très sympa la démo,ça me donne encore plus l'envie de m'aventurer dans les techniques mixtes,que ce soit à l'aquarelle ou à l'acrylique!

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Techniques Mixtes
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Abstrait
Durée de la Vidéo 08mn55