Dessiner des pinceaux à la plume

---------- Introduction

Marie tu te mets à la peinture ?

Pas tout à fait en fait c’est mon sujet.

D’accord.

J’ai trouvé ça dans ton atelier.

Oui.

Elles sont sympas et…

Je te propose de les dessiner à la plume.

Ça c’est top. A l’encre ? A l’encre ?

On va le faire au brou de noix…

Au brou de noix oui oui c’est vrai.

Mais ça pourrait être fait à l’encre.

Oui. A l’encre au brou de noix à la plume donc une espèce de contraste entre la matière et puis l’outil. Mais la magicienne est là elle va vous montrer comment on crée un pont entre ces deux univers. On y va.

---------- Démonstration

Donc j’utilise là pour travailler à la plume un papier lisse. Je vais faire rapidement un dessin au crayon mais très succinct juste pour pouvoir placer après après avoir l’esprit tranquille pour dessiner à la plume. Donc j’ai mes deux pinceaux qui sont un peu en perspective là.

Alors c’est un trait qui sera gommé après.

Bon voilà je ne vais pas aller plus loin avec le trait de crayon. On va laisser quand même une liberté dans le dessin à la plume. Je l’estompe un petit peu pour pas que ça me gêne. Et ici je vais travailler donc à la plume et au brou noix on pourrait travailler aussi avec de l’encre de Chine mais ici on va faire au brou de noix. Ça donnera un petit côté un petit peu vieillot un petit peu…  En même temps c’est un peu moins dur que l’encre de Chine.

Donc je vais commencer et je vais essayer d’avoir un trait assez libre donc de pas trop m’enfermer dans des contours et des... Je vais faire des contours mais essayer de garder une espèce de liberté dans mon trait. C’est pour ça que je n’ai pas voulu trop dessiner à la base non plus.

Donc on va commencer quand même par délimiter un peu mais voilà je ne le fais pas forcément d’un seul trait, je travaille avec plusieurs traits pour donner un peu de matière et je vais tout de suite… tout de suite travailler aussi… voilà je ne cerne pas tout. Si mon trait… en fait au lieu de faire un trait je vais mettre une valeur qui donne un peu l’épaisseur ici du bois.

Et là je vais tout de suite mettre l’épaisseur de mon pinceau en travaillant verticalement dans le sens du… dans le sens de la verticale, un peu arrondi pour qu’on comprenne que le pinceau plat ici mais en même temps un peu arrondi. Et j’en profite aussi pour corriger mon dessin en même temps. Donc j’ai toujours un œil sur mon modèle.

Alors ici c’est des vieux pinceaux un peu abimés donc le trait peut être… je ne vais pas dire abimé mais un peu… être repris et ça va donner aussi ce… cette matière un peu… Si on fait quelque chose de trop précis en fait on ne reproduira pas cette matière cet effet de matière.

En fait ici l’idéal c’est de laisser un peu sécher tout ça pour pouvoir le gommer pour bien se rendre compte de… et puis finir après sans le dessin au crayon en fait. Donc là je vais gommer mon trait. Ça donnera une meilleure idée du résultat final. Donc il faut pour ça que le trait de plume soit bien sec pour pas faire de… de catastrophe. Voilà donc ça éclaircit un peu forcément puisqu’il y avait du gris derrière.

Et donc à partir là ben je vais continuer à placer des ombres et des lumières et puis aussi donner le côté un peu sale des pinceaux. On va essayer de rendre tout ça de finaliser tout ça.

Donc voilà il va rester une dernière chose à faire c’est l’ombre… l’ombre portée qu’on va suggérer. Donc travaillez horizontalement pour bien montrer qu’on est plat en fait en léger.

Voilà alors je vais mettre les dernières touches pour foncer par endroit un tout petit peu.

Donc je vais m’arrêter là non je vais faire encore une petite chose qui manque c’est ici finir un tout petit peu l’ombre de ce pinceau-là.

Allez on s’arrête.

 

Voilà j’ai fini.

Oui je n’ai rien à dire j’adore.

J’ai fait de la peinture.

J’adore.

Elle a peint ça y est elle a enfin peint. Elle a enfin tenu un pinceau. Ce n’est pas vrai elle peint enfin c’est une peintre aussi. Mais ici sa spécialité c’est le dessin.  Et déjà je l’ai dit. Superbe. Donc voilà on peut représenter des textures etcetera rien qu’avec une plume.

Oui oui oui avec une plume et en fait la plume a quelque chose d’assez particulier avec ces pleins et ces déliés on… on… on arrive à donner de la vie en fait.

Oui. C’était une plume dure pourtant ? On l’entend d’ailleurs.

C’est une plume à dessin

Vous l’entendrez.

On l’entend.

De temps en temps.

Une plume une plume assez pure mais on peut quand même la… lui faire sortir des trucs supers. Et en plus c’est un sujet… oui quand même important mais j’adore ce sujet-là puisque vous en avez des pinceaux. Tout le monde a des pinceaux dans… dans… autour de soi dans son atelier dans un endroit ou normalement on peint et peindre ses propres pinceaux ben il y a un truc important.

C’est ça quoi.

Tous les artistes peignent leur atelier ? enfin ou pas. Donc allez-y maintenant vous avez de quoi faire pour les pinceaux oui en fait.

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Marie A. Dubois

Marie A. Dubois

Née dans une famille passionnée et militante où la liberté de parole était la règle, il a fallu jouer des coudes pour s’affirmer. La musique, la peinture, le théâtre, tout était prétexte à se réaliser et le monde des arts s'ouvrait à nous. Mon penchant pour le dessin et la peinture s’est imposé très rapidement, il accompagnait régulièrement mes jeux d’enfance pour illustrer les histoires que j’inventais, dessiner des personnages et créer leurs costumes pour me construire un monde imaginaire.


Tout naturellement, je me suis orientée vers des études artistiques qui m'ont permis de maîtriser le dessin d'observation, la perspective, les différentes techniques et médiums, la composition, l'étude du modèle vivant. Cette formation m'a conduit vers un parcours professionnel dans la communication visuelle, loin des chemins de bohème, tout en continuant à pratiquer ardemment ma passion.


En 2011, j'ai voulu transmettre ce savoir-faire en créant Eskisse, un cours de dessin dont la pédagogie s'appuie exclusivement sur l'observation du réel. De même qu'un musicien apprend à respirer, ma conviction est qu'un dessinateur doit d'abord apprendre à voir, prendre le temps de s'arrêter pour regarder le monde qui nous entoure et le comprendre. 


Ma pratique personnelle est, elle aussi, basée sur l'observation. J'ai fait le choix de dessiner et peindre sur le motif, souvent dans des lieux insolites, mais toujours porteurs de sens, et sources de créativité.

  • [Bragard le 05/04/2017]

    Maintenant je sais que vous êtes peintre, Marie !...grâce à Fred
    Je trouve votre petit tableau aux 2 pinceaux tellement beau que je vais de ce pas à nouveau regarder la vidéo
    Merci pour tous vos partages !

  • [Karine BRAGARD le 05/04/2017]

    Qu'est-ce que c'est beau ! J'adore la couleur de l'encre qui donne à votre peinture une belle touche d'originalité
    Pourtant le thème ne m'inspire pas du tout : mais je crois que je vais essayer aussi...j'ai très envie de voir comme ça rend
    Merci

    [Marie]

    Ce n'est pas de l'encre Karine, mais du brou de noix. Evidemment le sujet pourrait être traité de la même manière à l'encre.

Page: 1

Laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Se connecter
Discipline Dessin
Difficulté Initiation
Genre Les Applications
Style Objets
Durée de la Vidéo 13mn34